Grainothèque “Graines de Culture”

Contact

Bibliothèque de Quatzenheim -réseau Kolibris

Josette Prim     06 08 89 36 55     rf.oodanaw@2mirp

Une banque de graines à échanger « La Grainothèque » a été créé à la Bibliothèque de Quatzenheim afin d’ introduire la culture dans la Culture, sur une zone rurale.

Les Buts

  • Introduire un échange convivial et interactif entre les lecteurs, les passionnés de jardinage et les curieux
  • Faire un relais des trocs aux Plantes
  • Mettre un élément vivant et sympathique dans les rayonnages pour une culture « vivante »
  • Monter un fond de graines régionales et non hybrides à disposition du public qui fréquente la Bibliothèque .

Les Moyens

  • Un simple meuble à graines à petits tiroirs qui sera fourni par la BQ.
  • Des sachets pour contenir les graines.
  • Une gestion administrative du fond, répertoriant les donneurs, les receveurs, les semences et le suivi…

Le fonctionnement

  • Elle est ouverte au public toute l’année durant les heures d’ouverture de la BQ le lundi de 16 h à 18 h / le jeudi de 17 h 30 à 19 h et le samedi de 10 h à 12 h .

Journée Phare celle du samedi du printemps qui correspond aussi à la semaine des alternatives au pesticides .

Cette année le SAMEDI 21 MARS 2020 DE 10H A 12H = ECHANGE DE GRAINES : CONSEILS DE SEMIS D’UN JARDINIER et COCKTAIL

  • Cette « bibliothèque de graines » est calquée sur le prêt de livres : un catalogue de semences répertorie les  graines « empruntables » et en détaille les spécificités.
  • 4 sortes de semences sont acceptées : fruits, légumes, fleurs, arbustes-arbres
  • Il n’est pas nécessaire d’être adhérent au réseau Kolibris pour emporter ou amener des graines. On peut en emporter sans en amener…
  • Seule condition : Les graines doivent être non hybrides, issues des jardins personnels et non traitées.
  • On enregistre les sorties et les rentrées avec le nom de l’abonné Kolibris
  • Des livres et de la documentation sont disponibles à côté du meuble (livres de jardinage, et … livres de recettes pour les légumes récoltés
  • Les utilisateurs sont incités à retourner des semences (non hybrides) et  le système repose sur la confiance.
  • Les plus …
  • Cela peut permettre, de transmettre des connaissances relatives au cycle végétal, aux saisons, et aux caractéristiques environnementales des territoires concernés, de favoriser les échanges et liens au sein de la population.